Voyage au Caucase – Géorgie

Du 3 au 5 décembre, la Maison des écrivains géorgiens, en partenariat avec l’Agence Trames et Toute la Culture, a organisé le festival littéraire en ligne Voyage au Caucase – Géorgie.

Voyage au Caucase – Géorgie commémore les 100 ans de l’amitié franco-géorgienne et la première vague d’immigration géorgienne en France. Ainsi, le festival littéraire est un événement final de l’année 2021 commémorant les 100 ans de l’occupation bolchévique de la Géorgie de 1921.

Si, comme moi, vous avez êtes passé à côté de l’événement, n’hésitez pas vous rendre sur le site ou sont disponibles les podcasts, de ces rencontres exclusivement en ligne.

Texte © https://trames.xyz/

Au programme

➥ Vendredi 3 décembre

La mer noire, entre la Géorgie et la France

C’est en 1921 que la France reçoit la première et la dernière vague d’immigration en provenance de Géorgie. Échappant à l’invasion bolchevique, les membres du gouvernement géorgien choisissent la France comme destination pour leur exil temporaire, qui allait durer le reste de leur vie. Les rares exceptions défiant l’occupation par leur retour disparaîtront à jamais dans les geôles du vaste empire bolchevique. Ministres, généraux, chefs de partis et autres hommes d’État se retrouveront en France face à une réalité implacable : ils devront repartir de zéro. Le témoignage unique de la romancière Kéthévane Davrichewy, dont les grands-parents ont participé à tous ces événements, nous plonge dans cette période mouvementée, mais aussi dans le quotidien des Géorgiens, devenus Français, plus paisible et tranquille.

Sur les pas de Brilka

Cet entretien avec Nino Kharatichvili (écrivaine géorgienne de langue allemande) a pour but de présenter, en moins d’une heure, ses particularités dans le milieu littéraire allemand, ses choix thématiques ainsi que les circonstances ayant contribuées à l’écriture de son roman devenu best-seller mondiale sous le titre La huitième vie. Mariam Kasradzé ouvre les portes à ce sympathique entretien par un résumé succinct de son parcours et de ses écrits parus en France.

✦ Ma Chronique de Le chat, le général et la corneille

Du général géorgien à James Bond

Qu’est-ce qu’un général géorgien du début du XXe siècle peut avoir en commun avec James Bond ? Eh bien, c’est Mariam d’Abo, la petite-fille du commandant de l’armée géorgienne de la première république et la célèbre actrice qui a notamment prêté main forte à l’espion le plus célèbre au service de sa majesté. Mariam d’Abo partagera avec le public les souvenirs de sa vie familiale entre Paris et Genève, les secrets de sa vie professionnelle et son rapport avec le pays de son illustre grand-père.

Mariam d’Abo, actrice et auteure en conversation avec Zaza Shengelia, traducteur et conseiller de la Maison des écrivains de la Géorgie.

Interview de Zaza Shenglia au site Toute la culture

Performance musicale par Mebo Nutsubidzé: Des sonorités franco-géorgiennes

➥ Samedi 4 décembre

La poésie Géorgienne, la censure en poésie et la tour d’ivoire

Dans le cadre du festival francophone en ligne : « Voyage au Caucase. La Géorgie », la Maison des écrivains de Géorgie présente aux lecteurs francophones deux auteurs distingués de la littérature géorgienne, deux grands poètes contemporains : Lia Sturua – ლია სტურუა – et Besik Kharanauli – ბესიკ ხარანაული. L’entretien vidéo est animé par Boris Bachana Chabradzé, traducteur de l’anthologie Je suis nombreuses : Quinze poètes géorgiennes parue cette année aux éditions l’Inventaire à Paris

Entretien avec Lévan Berdzenichvili

Présentation du livre de Levan Berdzenichvili Ténèbres sacrées où l’auteur raconte d’une manière captivante et originale sa propre expérience de Goulag des années 1980. La traduction française du livre est à paraître en février 2022 chez Noir sur Blanc à Lausanne. Résumé de l’éditeur :

Basé sur des faits réels, mélange de reportage et de fiction, Ténèbres sacrées est sans doute le seul livre sur le Goulag qu’il est impossible de lire sans éclater de rire. L’auteur, Levan Berdzenichvili, semble avoir vécu dix vies : traducteur, spécialiste de langues anciennes, il a été un dissident très actif en Géorgie. En 1983, il est envoyé dans un camp de Mordovie pour activités antisoviétiques. Il décrit ces années comme « les plus belles de sa vie » : en effet, « où d’autre aurais-je pu côtoyer tous ces hommes, si soigneusement rassemblés par le KGB ? » C’est dans cette tonalité que se déploie son livre, avec humour, ironie et optimisme.

L’auteur dresse une galerie de portraits de ses codétenus : scientifiques, intellectuels, citoyens de tous horizons – chaque chapitre est consacré à l’un d’eux. Ils constituent ensemble un tableau vivant de la société soviétique, qui devient un vaste théâtre de l’absurde juste avant son effondrement.« Ce n’est pas un livre sur moi, mais sur les gens que j’ai rencontrés et aimés en prison. Certains d’entre eux ne se reconnaîtront pas, parce que j’y décris une vérité plus grande qu’eux-mêmes, une vérité sur eux-mêmes qu’ils ne connaissent pas. »

La dramaturgie d’aujourd’hui et l’histoire de la littérature géorgienne : Lasha Bughadzé, პატარა ქვეყანა, Bassa Janikashvili, ბასა ჯანიკაშვილი

La discussion aborde l’histoire de la littérature géorgienne depuis son premier manuscrit jusqu’à nos jours. Mais surtout la Géorgie en tant que nation au carrefour des civilisations, pays ancien avec son alphabet unique (inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO depuis 2016), ainsi que sa culture littéraire, poétique et dramatique riche et unique. Nous évoquons également la représentation de la Géorgie dans la mythologie et la littérature anciennes, qui constitue le fondement de l’identité culturelle géorgienne. Cet ascendant constitue l’origine des spécificités des auteurs géorgiens, et de cette capacité de création qui n’a cessé, tout au long de l’histoire mouvementée de cette région, de résonner avec son destin.

La littérature géorgienne et l’alphabet géorgien

L’alphabet géorgien, les anciens manuscrits et les étapes du développement de la littérature géorgienne, la littérature géorgienne du premier tiers du XXe siècle, le roman de Grigol Robakidzé La mue du serpent (traduction française parue cher Ginkgo éditeur en 2020) et Les aventures de Kvatchi Kvatchantiradzé de Mikheïl Djavakhichvili (traduction française à paraître cher Ginkgo éditeur en 2022).

➥ Dimanche 5 Décembre

Les réalisateurs géorgiens

Lana Gogoberidzé, ლანა ღოღობერიძე, réalisatrice et écrivaine géorgienne, occupe une place particulière dans le paysage du cinéma géorgien. À l’occasion de sortie de son dernier livre nous proposons une réflexion approfondie sur l’ensemble de son œuvre, son parcours de cinéaste et ses interrogations sur le monde.


À la découverte de Pirosmani

Niko Pirosmani – ნიკო ფიროსმანი – une figure symbolique de l’art géorgien n’est donc pas un inconnu en France. Une très belle exposition lui a été consacré à la Fondation van Gogh ; après les Arts Décos en 1969 (sa première exposition hors de l’orbite soviétique), le Musée d’art naïf de Nice en 1983, Nantes en 1999 et le musée Zervos à Vézelay en 2008.

Autodidacte, vagabond, promeneur entre ville et campagne, Pirosmani incarne la vision populaire moderne de l’artiste marginal lucide. Loin des espaces symboliques intermédiaires que sont les galléries et les musées, Pirosmani a forgé une œuvre imprégnée de modestie dans les tavernes et les étables de Tbilissi et de ses alentours, travaillant à la commande ou proposant son art en échange de nourriture.

Fiction de la réalité

Nino Kirtadzé, ნინო კირთაძე.

Des livres et du vinVin géorgien – pourquoi transmettre la tradition ?

Pour aller plus loin

» https://trames.xyz/

» Les éditions l’Inventaire

» Ginkgo Editeur

» Editions Noir sur Blanc

Un commentaire sur “Voyage au Caucase – Géorgie

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :